vendredi 7 mars 2008

Net et sans bavure

Cette partie démontre que sans toutes ses pièces d'attaque l'attaque adverse peut faire mal. C'est le cas ici où les Blancs ont joué 16.Cb5. Le Cavalier restera statique tout le restant de la partie.

NN - Fournier Frederic (FRA) 2080
15/05/2005, Internet Chess Club
Active (10'+0")


1. e4 e5 2. Nf3 d6 3. Nc3 f5 4. exf5 Bxf5 5. d4 e4 6. Ng5 d5?! [6... Nf6 7. f3!] 7. b3?! [7. f3!] 7... Nf6 8. Bb2 h6 9. Nh3 Bd6 10. Qd2 Bxh3 11. gxh3 O-O 12. Rg1 Kh8! 13. O-O-O Nc6 14. Kb1

14... Qd7!? [L'idée du coup du texte est de jouer Rf7 suivi de Raf8. Les Noirs ne sont pas pressés de prendre le pion en h2. Par exemple 14... Bxh2 15. Rg2 Bd6 16. Be2 suivi de Rdg1 et le jeu reste peu clair quoique qu’intuitivement meilleur pour les Noirs.] 15. Be2 Qxh3 16. Nb5?! [Le Cavalier ne va plus jouer de rôle par la suite] 16... Bxh2 [16... Qxh2 semble meilleur mais les Blancs ne voulaient pas forcer Nxd6] 17. Rh1 Qg2 -/+ 18. Ba3 Rf7 19. Bb2 Qxf2 20. Rdf1 Qg2 21. Qe1 Bg3 22. Qd1 Bf2 23. Bh5? Nxh5 -+ 24. Qxh5 Raf8 25. Qxd5 Be3 26. Re1 Rf1 27. Rhxf1 Rxf1 [0:1]

Aucun commentaire:

Publier un commentaire