vendredi 25 juillet 2008

Il suffit d'une erreur de calcul...

Voici un exemple où un mauvais coup peut faire basculer l'avantage d'un camp à l'autre. Il est toujours mieux de voir cet avantage chez le joueur qui conduit les Noirs (rires)!

Meira-Moaña
Fournier Frederic (FRA)
www.playchess.com, 18/09/2007
Active (3'+2")

1. e4 e5 2. Nf3 d6 3. d4 f5 4. dxe5 fxe4 5. Ng5 d5 6. Nc3 c6 7. e6 Nh6 8. Ngxe4 dxe4 9. Bxh6? [Un mauvais coup et l'avantage bascule dans le camp des Noirs. Il faut absolument jouer 9. Qh5 g6 10. Qe5 Rg8 11. Bxh6 Bxh6 12. Nxe4!? (12. Rd1?!)] 9... Qxd1! -/+ 10. Rxd1 gxh6 11. Nxe4? [11. Bc4] 11... Bxe6 -+ 12. Bd3 Nd7 13. O-O O-O-O 14. f4 Nc5 15. Nxc5 Bxc5 16. Kh1 Rhg8 17. c4

17... Bg4 [17... Rxd3! 18. Rxd3 Bxc4 19. Rfd1 Bxd3 20. Rxd3 Re8 -+] 18. Rd2 Be3 19. Re2? Bxe2?[19... Rxd3!] 20. Bxe2 Rd2 21. Re1 Bf2 22. Bg4 Rxg4 [Il n'y a plus rien à faire et les Blancs abandonnent sportivement] [0:1]

Aucun commentaire:

Publier un commentaire